Les applications de la pomme æ

Bonjour

Inconditionnelle de la marque Apple, je suis comme une grosse majorité d’individus détentrice d’un iPhone. Comment faisions nous avant sans tous ces services qui nous sont proposés aujourd’hui ? Quel va être l’avenir de l’iPhone ?

L’objectif d’Apple est de répondre à des services auxquels nous n’aurions pas pensé et qui nous paraissent indispensables aujourd’hui. L’iPhone réunit 3 appareils en un seul, un téléphone portable révolutionnaire, un iPod à écran panoramique et un terminal Internet précurseur. Au départ le produit était plus destiné aux technophiles, mais désormais, c’est un produit populaire au prix élevé. Plus qu’un téléphone, l’iPhone comme de nombreux Smartphones est composé de logiciels. Apple a développé son propre logiciel l’App Store, distribué également sur l’iPod Touch et dernièrement l’iPad (avec 150 000 applications). C’est une sorte de magasin en ligne ou le consommateur peut acheter directement les applications qui l’intéressent. Ces applications sont facilement synchronisables entre l’iPhone, l’iPad, le Mac ou le PC. Ce logiciel est intégré dans le service Itunes Store et qui permet de télécharger des applications utiles ou non.

L’objectif de ce logiciel est d’améliorer l’Iphone. Au départ, ce dernier est déjà composé de quelques applications comme Itunes, Google maps avec GPS, messagerie, youtube, etc. Bref, c’est un véritable petit ordinateur de poche. Les applications sont soient gratuites, soient payantes. Sur l’App Store vous bénéficiez d’un tri des applications selon 20 thématiques (jeux avec 21 000 titres disponibles, divertissement, utilitaires, réseaux sociaux, musique, enseignement, productivité, style de vie, voyages, sport, navigation, forme et santé etc.).

Certaines de ces applications peuvent être très chères, c’était le cas pour l’application I am Rich (999$) qui fut retirée de l’App Store. Cette dernière affichait un joyau sur l’écran ainsi qu’un texte pour féliciter l’acquéreur de l’application d’être riche. Le prix des applications est fixé par les développeurs. Il y a donc de plus en plus d’applications proposées aujourd’hui (100 000),  avec 3 milliards de téléchargements début 2010.

Les développeurs qu’ils soient professionnels ou amateurs ont vu une réelle porte ouverte chez Apple. Ils ne sont pas moins de 125 000 à développer des applications pour le compte d’Apple. Comment cela se passe t-il pour être développeur iPhone ?

  • Il faut utiliser un mac;
  • Installer le DSK (sofware development kit);
  • Apprendre l’objective C;
  • Faire du code;
  • Devenir un développeur officiel (adhérer au iPhone Developper Program = 99$);
  • Développer des applications;
  • Vérifier les bugs (phase de recette);
  • Soumettre l’application à Apple;
  • Commercialiser l’application et enfin donner environ 30% à Apple.

On ne peut pas dire que les développeurs iPhone aient la possibilité de s’enrichir grâce à leurs applications. Ils doivent également respecter un code afin de ne pas développer des applications à caractère illégal ou à connotation raciste. Il y a 90% des applications qui sont refusées à cause de problèmes techniques et 10% pour des problèmes d’éthique. Il faut que les applications soient « iPhonetiquement correct ». Il y a environ 5000 applications sur 140 000 qui seraient boutées hors de l’App Store. De plus, il existe un killSwitch qui est en fait des lignes de code secrètes présentes dans le système d’exploitation de l’appareil et qui permet à Apple de supprimer à distance n’importe quelle application présente sur l’iPhone. Cela concerne les applications défectueuses et qui pourraient endommager le fonctionnement de l’Iphone. Apple a créé l’application BossPrefs pour les iPhones Jailbreakés qui permet de désactiver ce KillSwitch. Malgré tout, les développeurs continuent de développer davantage pour Apple que pour ses concurrents. Comme pour les consommateurs, il est difficile de passer à côté d’un tel monstre.

Concernant la concurrence, les autres Smartphones Nokia, HTC, restent encore loin derrière Apple. Par exemple, l’Android Market pour les smartphones sous Google, ne comptabilise qu’un peu plus de 18 000 applications (fin décembre). Malgré tout, de plus en plus de développeurs sont attirés par l’Android market et beaucoup deviennent réticents quant à développer pour la pomme à cause de ses nombreuses restrictions. Apple sait quand même garder un avantage technologique et concurrentiel par rapport à ses concurrents, avec une bonne ergonomie et un très bon design. La marque dispose également d’un marketing exceptionnel. Bref, il sera difficile pour les autres marques d’essayer de dépasser la pomme. Apple nous a surpris en sortant son nouveau produit l’iPad. On peut désormais se pencher sur le futur de L’iPhone. Comment ce dernier va t-il évoluer, quelle nouvelle stratégie Apple va t-elle utiliser ? L’iPhone a encore un avenir très prometteur, on imagine bien qu’il va évoluer technologiquement et j’ai hâte de voir quels seront les prochains services offerts par la marque. Apple va probablement commercialiser un autre Smartphone qui sera bien évidemment encore plus performant que l’Iphone, ou alors un Iphone revisité.

AG

Advertisements

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s